Alisson DortsAtome, boutique atelier éthique

0494/658 743

Explique-nous ton concept 

ATOME propose une sélection originale de vêtements, bijoux, accessoires et décoration avec pour parti pris un mode de fabrication plus responsable et un design de qualité, et ce, pour toutes les bourses. Mais aussi l’espace de vie est dédié à des évènements, des expositions éphémères, des ateliers créatifs, des rencontres, pour mettre en avant les créateurs d’ici et d’ailleurs.
Mon objectif: proposer des produits à la fois authentiques et esthétiques dans un lieu cosy qui soit aussi un lieu de partage et de rencontre pour tous.

ATOME, c’est revenir à l’essentiel, s’émerveiller de simplicité et découvrir en toute transparence des produits originaux et responsables. Ici, on préfère le fait main en petite série, l’originalité, on favorise des produits respectueux de la planète et du travail des hommes. On se familiarise avec l’empreinte écoresponsable et l’upcycling. On y déniche des matières revalorisées, on s’émerveille devant des œuvres inspirantes, on cherche le coup de coeur… J’ai imaginé un lieu qui soit une boutique d’inspiration mais aussi une fabrique de liens avec des rencontres récurrentes, empreintes de bienveillance et d’authenticité…J’accorde de l’importance à l’ambiance familiale et décontractée. Je propose le SLOW shopping!

Que faisais-tu avant de le lancer ? 

J’étais assistante de direction dans une PME belge de création de bijoux. J’étais multi-casquettes. L’entreprise a malheureusement fait faillite mais je suis sortie grandie de cette belle expérience.

Quel a été le déclic de ton projet? 

J’étais au chômage. Depuis longtemps, je rêvais de ma boutique.  Le moment était venu. Fille de commerçants poussée par mes rêves et mes ambitions, il était tout évident pour moi de me lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat et de l’indépendant. “Sérial shoppeuse” sensible aux pratiques éthiques et responsables, boostée par l’écosystème alternatif grandissant de la ville mais aussi par mes voyages à l’étranger et mes nombreuses rencontres, je crée ATOME, boutique chic éthique, à la fois vitrine de créateurs et atelier événementiel. 

Ce qui te faisait le plus peur avant de foncer ?

L’instabilité du métier d’indépendante.

Un conseil à celles qui voudraient se lancer?

Entourez-vous des bonnes personnes, réalisez vos rêves mais restez terre à terre. Toutes les expériences sont bonnes à prendre ! Seul on va plus vite MAIS ensemble on va plus loin !

À quoi ressemble ta journée-type?

Je suis sur le pont dès 9 heures 30 (à moi, le comptage de la caisse et le nettoyage de la boutique) et au cours de la journée, j’endosse plusieurs casquette : je fais de la compta, de l’aménagement, de l’administratif, des recherches créateurs, de la communication, j’étudie des nouvelles idées et souvent je me déconnecte quelques minutes en bouquinant.  Je quitte la boutique vers 18 heures 30.

Le point commun entre ton projet et ta personnalité?

Le courage.

La vraie bonne raison de te lever le matin?

Les rencontres et l’émerveillement des clients.

La chanson qui te donne la pêche et te motive?

Shape of love.

La phrase la plus motivante qu’on t’ait dite?

Quelle magnifique boutique ! On ne sait pas où regarder, vous êtes courageuse, continuez !

Ton prochain défi professionnel? 

Développer un e-shop et organiser des défilés.

Ta plus belle audace? 

Me lancer en sachant que je n’aurais pas de salaire avant un petit temps (c’est audacieux mais pas évident).

Être audacieuse, c’est quoi pour toi? 

Se mouiller et voir ce qui arrive. Continuer à innover.

Que représente le réseau à tes yeux?

Un cercle de femmes dynamiques, qui vont de l’avant et qui ont envie de s’entourer des meilleures personnes. Un réseau pour se déconnecter et faire de belles rencontres personnelles et professionnelles. 

Pourquoi as-tu voulu en faire partie? 

J’avais envie de rencontrer des femmes de tous horizons, d’apprendre de leurs expériences, de leurs réussites et de leurs échecs. Et surtout, de trouver du soutien dans les moments plus difficiles du métier. Je travaillais en équipe avant, la solitude est assez présente maintenant. J’ai besoin d’échanges et de partages d’idées.