Laurence SeghinCoordinatrice des Audacieuses à Charleroi

0471/294 257

En savoir plus

Ta formation ? 

Après des études en traduction, j’ai suivi une spécialisation en commerce international. Plus tard, je me suis formée en communication, pédagogie, gestion du changement et coaching. 

Ton parcours ?

Tout au long de ma carrière, j’ai eu une « double vie » : le jour, je travaillais dans la communication ou la gestion du changement et le soir et les week-ends, je travaillais dans la formation. Aujourd’hui, avec mon activité d’indépendante, je fais tout en même temps ! 

Ce que le réseau représente à tes yeux ?

En tant que coordinatrice, ce qui m’anime, c’est de pouvoir mettre à l’honneur des femmes passionnées, d’accroître leur visibilité, de leur donner un coup de pouce. J’aime aussi beaucoup pouvoir montrer combien l’esprit entrepreneurial est présent à Charleroi, toutes générations confondues. 

Le réseau FAR permet de découvrir de nouveaux lieux, de nouveaux concepts, de rencontrer de nouvelles personnes dans une ambiance à la fois chaleureuse, professionnelle et authentique. 

Depuis quand t’investis-tu dans le réseau ? 

La première activité sur le sol carolo a eu lieu en avril 2017. 

Pourquoi ?

J’ai découvert FAR à Liège, à ses débuts. A l’époque, j’avais été séduite par le dynamisme et l’enthousiasme qui émanaient du réseau. Longtemps, j’ai gardé en tête l’envie de développer une branche dans ma région sans passer à l’acte. Jusqu’au jour de l’annonce de la fermeture du site de Caterpillar à Gosselies où je travaillais. Ce jour-là, je me suis promis de réaliser tous mes rêves, toutes mes envies. C’est aussi ma façon à moi de participer au renouveau de ma ville. 

Ce que tu apportes à la team ?

Il faudrait lui demander. J’ai envie de dire une rigueur de travail couplée à un grand sens de l’humour. 

Ce qui t’enrichit le plus au quotidien ?

Apprendre, rencontrer de nouvelles personnes, partager mes compétences, participer aux succès de mes clients, construire mon activité, rire. 

Ton péché mignon ? 

Houlalala, pourquoi parler au singulier ?! J’en ai plein, moi, des péchés mignons ! Je suis une épicurienne. Disons que j’aime bien bien manger et j’ai un faible pour le vin. 

L’audace, à tes yeux, c’est …

L’audace peut prendre différentes formes en fonction des personnes et des situations. C’est une intention suivie d’un passage à l’action. On peut vouloir … sortir du cadre, de sa zone de confort ou des sentiers battus. Disons que d’une manière ou l’autre, c’est franchir des barrières mises en place par nous-mêmes ou par d’autres.