marie-creapme
MarieConsultante chez CréaPME

0472/35 42 96

Découvrez son concept

Explique-nous ton concept 

Je suis consultante chez CréaPME spécialisée dans le domaine du marketing digital. J’ai commencé à creuser le sujet en développant un projet lié à ma passion pour les parcs Disney à l’étranger. Je voulais créer un site web et comprendre le fameux algorithme d’Instagram. J’ai commencé à apprendre en autodidacte puis, de fil en aiguille, j’ai suivi des formations intensives dont une donnée par Google. Je me suis rendue compte que j’avais une vraie facilité pour tout ce qui touchait au digital (en fait, je faisais du HTML/CSS basique dès mes 14 ans sans m’en rendre compte !) et j’ai décidé de continuer à me professionnaliser dans cette voie.

Que faisais-tu avant de le lancer? 

J’ai longtemps évolué dans le domaine diplomatique. J’ai étudié la Japonologie (tout ce qui touche au Japon, de la langue à la culture en passant par l’histoire), le commerce extérieur et la gestion de projet. Le voyage et l’aventure ont toujours fait partie de mon ADN, j’ai habité dans 4 pays sur 3 continents (dont le Japon et les États-Unis).

Pourquoi as-tu rejoint l’équipe CréaPME?

C’est en participant à une session chez CréaPME pour développer mon projet « Disney » que Béné m’a fait prendre conscience de mon réel potentiel et de ce que je pouvais apporter à d’autres entrepreneurs. J’ai rejoint l’équipe de CréaPME en tant que consultante pour apporter mon regard de « geek » aux porteurs de projet et les aider à réaliser leurs propres rêves.

Ce qui te faisait le plus peur avant de foncer?

De ne pas être à la hauteur. Mon syndrome de l’imposteur me mettait beaucoup de bâtons dans les roues… Je n’avais pas réalisé que savoir créer un site web, gérer un compte Instagram ou monter des TikToks étaient de réelles compétences qui pouvaient également aider d’autres personnes.

Un conseil à celles qui voudraient se lancer?

De toujours rester curieuses. On en apprend tous les jours et, en tant qu’entrepreneuses, on est forcément amenées à porter plusieurs casquettes. Toujours s’intéresser, toujours se former, toujours garder l’esprit ouvert 🙂

À quoi ressemble ta journée-type?

Ça existe une journée-type ? Plus sérieusement, le plus cool dans mon travail de consultante, c’est que je rencontre des personnes de domaines différents tous les jours. La seule constante, c’est la connexion avec d’autres personnes, que ce soit en présentiel, visio-conférence ou grâce à mes comptes sur les réseaux sociaux.

Le point commun entre ton projet et ta personnalité?

L’adaptabilité. On me dit souvent que je suis une sorte de caméléon, que je m’accommode très bien de tous types de situations. Pour mon activité de consultante, je dois aussi être une bonne généraliste et ne pas m’arrêter uniquement à mes réseaux sociaux préférés par exemple.

La vraie bonne raison de te lever le matin?

Le café qui coule dans mon percolateur 🙂 Plutôt la perspective d’apprendre de nouvelles choses.

La chanson qui te donne la pêche et te motive?

When Can I See You Again ? de Owl City ->“Life is way too short to take it slow”

La phrase la plus motivante qu’on t’ait dite?

On ne me l’a pas dite directement, mais cette citation traduit toute ma philosophie depuis que je l’ai lue :

« Quoi que vous fassiez, faites-le bien. Faites-le si bien que lorsque les gens vous verront le faire, ils voudront revenir et vous voir recommencer, et ils voudront amener les autres et leur montrer à quel point vous faites bien ce que vous faites. » Walt Disney

Ton prochain défi professionnel?

Développer à titre complémentaire mon service lié à ma passion Disney 🙂

Ta plus belle audace? 

Être partie seule au Japon à 18 ans, en baragouinant une présentation en japonais et en ayant jamais habité loin de ma famille.

Être audacieuse, c’est quoi pour toi? 

Foncer, oser, avancer.

Que représente le réseau à tes yeux?

Une grande famille.

Pourquoi as-tu voulu en faire partie? 

J’ai découvert le réseau en participant à une session CréaPME et ça m’a parlé immédiatement. En tant qu’entrepreneur, on se sent parfois incompris. En tant qu’entrepreneuse, c’est encore pire. Pouvoir interagir avec d’autres personnes qui ont les mêmes questionnements, aspirations et valeurs que moi, ça n’a pas de prix.